ASSOCIATION LAVAUD SOUBRANNE

Association Lavaud Soubranne


Notre ami Didier Bezace est parti il y a quelques jours. Ses obsèques ont eu lieu à huit clos pour des raisons sanitaires. Annie Miller et toute l'équipe de LavaudSoubranne, ont regretté ne pas pouvoir être là.

Il s'agit, malgré l'actualité, de nous rappeler à sa mémoire.

« Difficile de penser que l’on ne verra plus l’ami Didier Bezace. Nous n’irons plus, le cœur battant, voir sa nouvelle mise en scène ou sa nouvelle interprétation que nous attendions impatiemment. Claude et moi étions amoureux de l’acteur, de ses créations. La Petite Voleuse, Les Heures Blanches ont scellé notre amitié et noué serrés des liens vivaces.

La Culture perd l’un de ses acteurs qui se battait pour un théâtre populaire exigeant. Une sentinelle vigilante contre la médiocrité va faire défaut.

L’angle unique, si particulier, du regard de Didier sur une pièce qu’il mettait en scène, ou sur un film qu’il adaptait au théâtre, nous surprenait et nous rendait plus intelligents, plus sensibles. Il nous faisait redécouvrir un auteur classique, ou découvrir un auteur moderne méconnu.
A la fin des représentations, nous restions pantois d’émotion, admiratifs et reconnaissants qu’il ait ajouté son génie créateur au talent de la création d’un autre.

Son jeu d’acteur, ses représentations, son humour nous entrainaient dans son univers qui va manquer. Un monde, le sien, disparaît en nous laissant bouleversés, sidérés par l’absence.

Nous penserons toujours à Didier, metteur en scène, meneur de troupe, créateur de lieux culturels - le Théâtre de l’Aquarium, le Théâtre de la Commune d’Aubervilliers et sa compagnie L’entêtement amoureux. Nous irons revoir les films où son talent et sa générosité servaient des personnages qu’il incarnait, inoubliables parce que c’était lui.

L’association Lavaud Soubranne ne remplacera jamais tout à fait son Président, Didier Bezace. »

Annie Miller

Qui sommes-nous ?

Juillet 2010 Lavaud Soubranne existe

Tout en poursuivant sa carrière de réalisateur, Claude MILLER a dédié une part importante de son temps et de son activité à la formation de jeunes cinéastes en devenir. Comme professeur pendant dix ans à la FEMIS (Fondation européenne des métiers de l'image et du son), puis comme Président de cette institution pendant trois ans, il a apporté une contribution essentielle à lʼéducation de jeunes à un art auquel il a consacré toute sa vie.
Jean-Guy Soumy


L'association Lavaud Soubranne

En Creuse, Région Nouvelle Aquitaine, lʼassociation Lavaud Soubranne, créée par Claude et Annie Miller en 2010, concrétise leur engagement dans le travail de transmission dʼun savoir-faire dʼauteur, dʼune expérience de réalisateur et de productrice reconnus. Creusois dʼadoption depuis quarante ans, ils ont initié des activités liées au cinéma au sein de lʼassociation Lavaud Soubranne.

Après le décès de Claude Miller en 2012, Annie Miller, sa femme, maintient et développe cet engagement premier, accompagnée de Didier Bezace, metteur en scène de théâtre, auteur, comédien et de Jean-Guy Soumy, écrivain.

Leur action est effective depuis 2011 à lʼAtelier d'écriture Claude Miller, aux rencontres de cinéastes à Bourganeuf, lors de Ciné des Villes Ciné des Champs et au cours des Actions pédagogiques où, romanciers, scénaristes et techniciens de lʼaudiovisuel, échangent avec les élèves des lycées et collèges de la Région et suscitent des vocations.
En 2019, Annie Miller a créé Jeudi Ciné, qui propose des projections au cinéma de Bourganeuf, accompagnées par des réalisateurs ou des journalistes.

La présence de cinéastes, auteurs, auteurs-réalisateurs, en Région Nouvelle-Aquitaine, en Creuse particulièrement, participe à la sauvegarde de notre culture cinématographique et à la transmission de nos connaissances, à une jeunesse et une population en demande. La fréquentation en hausse du Festival Ciné des Villes Ciné des Champs et les requêtes des établissements scolaires de la région sont des gages de succès. Le nombre d’abonnements en hausse à Jeudi Ciné est aussi un signal encourageant.

"La singularité des actions de « Lavaud Soubranne écrire les images » repose sur notre volonté d'associer le plus grand nombre pour un rapport exigeant au cinéma et à la culture. Notre démarche est ouverte. Au relatif isolement d'un atelier d'écriture répondent, sur scène, les lectures de Didier Bezace et de ses comédiens. A la solitude d'un scénariste, font écho les questions posées après la projection de son film. Enfin, les perspectives de qualification et d'orientation de jeunes gens étudiant en Creuse se trouveront peut-être enrichies, par la rencontre avec des professionnels. Voilà, donc, ce qui anime « Lavaud Soubranne écrire les images » : concilier ambition culturelle et partage."
Jean-Guy Soumy


L'association Lavaud Soubranne organise :

La mise en valeur de scénarios contenant un fort potentiel à l'Atelier d'écriture Claude Miller
Un festival de films de longs métrages, Ciné des Villes Ciné des Champs à Bourganeuf le dernier weekend d'octobre
Des interventions de techniciens audiovisuels en milieu scolaire dans le cadre d'Actions pédagogiques
Des rendez-vous des amoureux de cinéma à "Jeudi Ciné"

Ses objectifs

Mettre en valeur le patrimoine du Limousin
Transmettre un savoir faire audiovisuel, une expérience et une culture de l'image et du cinéma français reconnu dans le monde entier
Entraîner les auteurs et acteurs d'un cinéma de qualité au sein d'un milieu rural en demande d'échanges culturels

J’ai rencontré Claude Miller...

Portrait Didier Bezace
Photo Brigitte Enguerand
"J’ai rencontré Claude Miller alors que j’étais avant tout un acteur de théâtre. Je le suis toujours mais le cinéma m’a apprivoisé. J’ai appris le plaisir et l’exigence de la caméra, le bonheur éphémère et violent des rencontres avec des partenaires inconnus, l’osmose rapide que fait naître l’urgence d’un plan entre ceux qui font l’image, ceux qui s’y inscrivent, l’éclairent, la rendent sonore, la multitude de hautes compétences qui concourent à la beauté d’un film. J’ai appris qu’il fallait accepter le regard sans complaisance de l’objectif, le laisser vous surprendre dans ce qu’on ressent mais qu’on ne doit pas montrer et pour cela être, dans le chaos qui souvent nous entoure, d’une justesse sans faille en soi-même et pour les autres. J’ai appris à me voir sur l’écran, plus grand que nature et comme la plupart de mes camarades, j’ai fini par trouver ça normal : les acteurs sont des dieux et les personnages qu’ils incarnent ont, dans les salles obscures, la taille des géants, c’est ainsi que les spectateurs les aiment ou les détestent.

Cet apprentissage d’un art passionnant, parfois cruel, je le dois à Claude, il me l’a rendu d’une douceur et d’une clarté inattendues que je n’ai pas toujours rencontrées par la suite. Sur le tournage de La petite voleuse, aux côtés de Charlotte, il a laissé naître l’acteur de cinéma en gardant une indulgence souriante pour le comédien de théâtre, qui après chaque séance de rushes, voulait refaire le lendemain les scènes tournées la veille ou l’avant veille parce qu’il s’y trouvait mauvais. Nous avons souvent ri de ma naïveté, longtemps après lorsqu’il nous était encore donné de nous parler au même endroit, autour d’un verre, d’une bonne assiette, chez lui dans la Creuse ou dans son accueillante maison de Neuilly sur Marne. Et récemment encore près de son lit, à l’hôpital…

Je dis ces choses en mon nom mais je pense pouvoir l’affirmer – beaucoup me l’ont dit – au nom de jeunes acteurs et actrices qui, tournant avec lui, ont connu sa manière discrète et pourtant efficace de rassurer, de libérer ce qu’il y avait de meilleur en nous afin de nous sentir à notre juste place dans les scènes que nous avions à jouer. Nous étions inquiets, fiévreux, il paraissait serein, tranquille, il ne l’était pas, je l’ai su plus tard quand je l’ai mieux connu. Lui aussi avait peur mais il cachait son inquiétude pour mieux la conjurer et amoindrir la nôtre. Sa peur, c’était celle des artistes de talent ; dans sa tête, dans son cœur, il y avait pour raconter les histoires qu’il voulait partager, l’ambition d’un grand créateur, modeste et exigeant.

Film après film, à l’image de ce partage douloureux entre le plaisir de faire et la peur d’échouer, Claude nous a raconté la fragilité des êtres, leurs blessures intimes, le difficile apprentissage de la réalité qui les entoure, les dérapages tragiques qui parfois les condamnent. Ce sont souvent des femmes. J’étais particulièrement ému, il y a quelques semaines, voyant le dernier très beau film qu’il nous laisse et que le public découvrira à l’automne, de retrouver dans le regard d’Audrey, interprétant la Thérèse de Mauriac, le même étonnement inquiet du monde tel qu’il est, la même incompréhension des logiques ordinaires que dans les yeux de Charlotte à certains moments de nos dialogues dans La voleuse. J’étais ému aussi de son amitié respectueuse pour tous les autres malgré leur médiocrité ; que ce soit le mari de Thérèse, auquel Gilles, donne sous sa direction, cette terrifiante et tranquille certitude de la vérité ou le petit maître de chorale empêtré de morale qu’il m’avait demandé d’interpréter aux côtés de Charlotte, il ne les juge pas, il les laisse être ce qu’ils sont en toute bonne foi : des cailloux sur lesquels viennent s’écorcher les cœurs adolescents de ses belles héroïnes. Elles s’en sortent et poursuivent leur chemin, libres et fortes des épreuves qu’elles ont traversées. Et c’est en partie le secret de l’humanisme de Claude, ceux qui plus tard verront ses films sauront qu’une part de son enfance sauvegardée est inscrite profondément dans sa fraternité instinctive avec les révoltes juvéniles qu’il écrit au féminin. Comme les acteurs débutants que nous étions et serons toujours, ses personnages sont des apprentis, il les aime et les accompagne. Merci à lui. Et salut Claude, en toute affection."
Didier Bezace

Partenaires et partenariats

Lavaud Soubranne a pu mettre en oeuvre son projet et conduire ses actions grâce au soutien fort de ses partenaires :

logo culture & communication logo nouvelle aquitaine logo la creuse logo bourganeuf logo valliere logo sacd
logo creuse sud ouest logo france bleu logo la montagne logo carrefour market logo acaplast


L’association est soutenue par les Communes de Vallières, la Communauté de Communes Creuse Sud-Ouest, le Département de la Creuse, le FDVA, la Région La Nouvelle Aquitaine, la DRAC Nouvelle Aquitaine, le Ministère de la Culture, Marie-Claude et Jean-Pierre Valériola, Patrick Choukroun (ACAPLAST) la SACD et l’Europe.

L’Association Lavaud Soubranne est partenaire de Scénario au Long Court, le Festival des scénaristes de Valence et du Festival du cinéma francophone d’Angoulême.

Annie Miller, Jean-Guy Soumy


Remerciements

Nous remercions chaleureusement les personnalités ayant contribué au bon fonctionnement de nos actions :

Valérie BERTIN / Jean-Pierre JOUHAUD / Ludovic GERAUDIE /
Valérie FUMET / Marie Hélène VIRONDEAU, / Hélène et Patrick CHOUKROUN /
Ahmed BENNAAMANE / Cécile PERRIER / Olivier CURCHOD / Luc BERAUD /
Alain RIOU / Jean Paul RAPPENEAU / Anne Marie HARVEZ / Gilbert DUBOST /
Thierry JEAN / Julien RAPEGNOT / Liliane SPRINGER / Didier STEUNOU /
Sylvie FOUQUET / Gaëtan SPAGNOL / Chris DUSSUCHAUD / Pascal JARRIER

Adhésion

AMIS DE LAVAUD SOUBRANNE

Afin de soutenir notre association vous pouvez adhérer et ainsi bénéficier d'entrées gratuites aux projections lors du festival Ciné des Villes Ciné des Champs.


Vous trouverez ci-dessous le bulletin d'adhésion, à renvoyer complété et accompagné de votre règlement par chèque à :

Association Lavaud Soubranne
Mairie de Bosmoreau les Mines
23400 Bosmoreau-les-Mines

Télécharger le bulletin d'adhésion




JEUDI CINE

Adhérez afin de bénéficier d'entrées gratuites aux films présentés à Jeudi Ciné, au Cinéma Claude Miller à Bourganeuf.


Vous trouverez ci-dessous le bulletin d'adhésion, à renvoyer complété et accompagné de votre règlement par chèque à :

Association Lavaud Soubranne
Mairie de Bosmoreau-les-Mines
23400 Bosmoreau-les-Mines

Télécharger le bulletin d'adhésion

Contact

Logo Lavaud Soubranne

ASSOCIATION LAVAUD SOUBRANNE
Mairie de Bosmoreau Les Mines
23400 Bosmoreau Les Mines
Téléphone : 01 43 47 04 16Téléphone : 01 43 47 04 16 lavaudsoubranne@gmail.com

CINE DES VILLES CINE DES CHAMPS Isabelle Bize : 06 11 24 23 59Isabelle Bize : 06 11 24 23 59
ATELIER D'ECRITURE CLAUDE MILLER Françoise Fluet : 06 78 08 01 15Françoise Fluet : 06 78 08 01 15 180184@free.fr

JEUDI CINE ET ACTIONS PEDAGOGIQUES
Annie Miller
anniepicpus@gmail.com

bouton Facebook     bouton Instagram

Conception du site François Tomsu / image-virtuelle.com